Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2012

Mélenchon accuse Ayrault de rester dans un monde "à la papa, planplan"

PARIS, 22 août 2012 (AFP) - Jean-Luc Mélenchon a vertement répondu mercredi à Jean-Marc Ayrault qui l'avait appelé à plus de lucidité, l'accusant de rester "dans un monde tranquilou, à la papa, planplan".

Alors que le Premier ministre venait de suggérer sur BFMTV-RMC que la "lucidité" de l'ex-candidat Front de gauche à l'Elysée avait peut-être été érodée par ses cinq semaines de vacances au Venezuela avec Hugo Chavez, son chef de l'Etat controversé, M. Mélenchon s'est insurgé : "En Amérique du sud, eux ils font quelque chose". Ca fait "la différence", a insisté l'eurodéputé sur BFMTV.

"Et ne me dis pas, Jean-Marc, que parce que je suis parti cinq semaines en vacances pour me refaire une santé après une campagne aussi dure" que "cela m'aurait éloigné des réalités", a-t-il dit.

"C'est moi qui suis dans la réalité", a poursuivi M. Mélenchon. "C'est vous qui êtes dans les rêves, dans un monde qui n'existe plus. Un monde tranquilou, à la papa, planplan où on peut prendre son temps, pendant que les gens souffrent et où toute l'économie du continent est en train de sombrer".

"Voilà ce que Jean-Marc Ayrault ferait bien d'avoir à l'esprit au lieu de me donner des leçons sur ce ton méprisant et hautain qu'il a. Les socialistes regardent leur nombril, ils feraient mieux de regarder le monde", a conclu le coprésident du Parti de gauche.

Les commentaires sont fermés.