Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2015

Hollande, c’est la République des copains

Scandale de la nomination du député PS François Brottes à la présidence du directoire de RTE, le gestionnaire du réseau français de lignes à haute tension : avec Hollande, c’est la République des copains.

Sans hésitation aucune, François Hollande trahit une nouvelle fois l’anaphore +Moi président+. La République exemplaire n’est plus qu’un vague slogan de campagne devenu avec le temps bien encombrant pour le président Hollande !

Les socialistes passent leur temps à faire la morale aux Français, mais ne se sentent en rien concernés par les principes qu’ils brandissent à longueur de journée.

Autre point choquant, la possibilité pour le suppléant de François Brottes de siéger à l'Assemblée nationale en cas de nomination de ce dernier à la tête de RTE, sans passer par une législative partielle. Triste bilan, après 3 ans de mandat de François Hollande: un candidat socialiste ne souhaite plus affronter le suffrage universel

 

François Brottes, député socialiste de l'Isère de 59 ans, a officiellement été proposé au conseil de surveillance jeudi pour prendre la tête de cette filiale d'EDF. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) doit maintenant se prononcer sur les critères de déontologie fixés par le Code de l’énergie.

 

Le président de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale devrait, sauf surprise, succéder à Dominique Maillard, nommé en 2007 et atteint par la limite d'âge. (AFP - 24/07/2015)

Les commentaires sont fermés.